Accueil

Oissery.com ©  Conditions d'utilisation

Accueil. La face cachée des conseils. Nous avons vu pour vous. On ne vous dit pas tout. Les actions menées. Les précédentes élections. Mr le maire a dit. Liens utiles. Contact.

La fibre optique à Oissery

L’association OISSERY.COM l’avait annoncé, le département confirme.

(Publié le 2 Mars 2015)


Dans son journal de Janvier 2015, Oissery.com vous informait que notre commune n'était pas retenue par la Communauté de Communes "Plaines et Monts de France", pour lancée la prochaine opération de montée en débit internet (fibre optique).
Dans son magazine de début d'année n°100, le département de la Seine et Marne confirme nos informations et précise même que la fibre optique ne desservira la totalité du département qu'en 2029, avec un prévisionnel de 50% en 2019 et 75% en 2024.

Notre équipe suit attentivement ce dossier et vous informera de toute évolution.

                         
extrait du magazine en cliquant sur ce lien.




LA FIBRE OPTIQUE A OISSERY (suite)
Publié le 22 Mai 2015


De nombreux ostéraciens se sont réjouis en consultant le magazine de la communauté de commune et plus particulièrement l'article relatif à la fibre optique.

Nous annoncions dernièrement que la fibre optique n'arriverait dans
nos foyers, au mieux, qu'en 2020 et l'article le confirme. A sa lecture, la Communauté de Communes annonce bien "Un premier pas vers le très haut débit"
en amenant la fibre optique jusqu'au "Points de raccordement" et non chez les usagers.

retrouver l'article ci-dessous (cliquer pour agrandir) :


Implantation_fibre_optique.pdf Pour_plus_de_debit_internet.pdf

Toutes les infos en cliquant sur la carte



Quelle couverture numérique en Seine-et-Marne ?



Publié le 5 Novembre 2015.

Fibre ou ADSL ? Mr le Maire semble confondre !



Nous souhaiterions réinterpréter la réponse apportée par Mr le Maire, en ligne sur le site de la mairie, à la personne de Oissery qui se pose des questions sur le débit internet (message du 11 Novembre 2015).


France Télécom, doit intervenir pour toutes réclamations de dégradation de ligne, si cela n’est pas encore le cas, c’est qu’ils n’ont jamais été contactés. Car même si vous êtes client chez un autre opérateur que France Télécom (Free, SFR, Orange….), les lignes restent la propriété de France Télécom.

Par ailleurs, il est vrai que notre commune est « prête à accueillir la fibre », comme tout le territoire français…..mais il y a une « jonglerie de mots » dans le texte, Mr le Maire ne parle que d’ADSL et non de fibre optique. Les personnes non familières avec les technologies actuelles d’internet, vont penser que nous allons avoir la fibre optique bientôt, ce qui n’est pas le cas. Mr le Maire parle de solidarité avec les autres communes pour l’ADSL (ce que nous avons effectivement sur Oissery depuis un bout de temps), mais en aucun cas de fibre.


La différence est grande, le débit maximum en ADSL peut être de 20 Mo lorsque l’utilisateur final est proche du répartiteur.


En fait sur Oissery, le débit montant n’est que de 6 à 8 Mo maximum en ADSL, alors que la fibre offre un débit garanti de 100Mo à 800Mo (voir plus pour les sociétés) selon les offres choisies auprès des opérateurs.

Une nouvelle fois, Mr le Maire joue avec les mots pour rassurer la personne, mais il ne répond pas à la question. Il ne dit pas, au mieux, que la fibre ne sera là qu’en 2020 pour les communes ayant été présentes à la Communauté de Commune le jour des attributions.


Nous savons bien que Oissery n’a pas été retenue, puisque ni Mr le Maire, ni l’un de ses adjoints n’étaient présents à la réunion le jour de ces attributions.



Publié le 30 Novembre 2015.

La fibre optique pour tous ?



Publié le 19 Janvier 2016.

la CCPMF a signé, le mercredi 2 décembre 2015, une convention avec Seine-et-Marne numérique qui assure le déploiement de la fibre optique dans les 5 ans sur quasiment l'ensemble de son territoire.

Déjà engagée dans un programme de montée en débit qui va permettre, d’ici 2017, d'offrir des temps de connexion plus rapides sur 19 communes mal desservies de son terrioire :

Annet-sur-Marne, Charny, Claye-Souilly, Dammartin-en-Goële, Fresnes-sur-Marne, Gressy, Juilly, Marchémoret, Montgé-en-Goële, Moussy-le-Vieux, Nantouillet, Othis, Précy-sur-Marne, Rouvres, Saint-Mard, Saint-Mesmes, Saint-Pathus, Villeroy et Vinantes,

la CCPMF poursuit son action en faveur du trés haut débit en participant à hauteur de 3.146.176 au déploiement de la fibre optique à partir de 2018 avec une couverture de 95% du territoire dès 2020.  
Il s’agit d’un effort financier énorme mais indispensable pour être à la hauteur des enjeux technologiques de ce siècle et des attentes de nos populations qui ne sauraient plus longtemps souffrir de la fracture numérique.

Pour cela faut-il encore que la CCPMF puisse rester à 37 dans le 77.
Sinon il s'agira d'un gâchis financier et de la disparition d'un service essentiel DE PLUS, que devront assumer ceux qui ont pensé le démantèlement de la CCPMF.


Mr le Maire a publié sur le site de la mairie, un article laissant entendre l’installation de la fibre optique à Oissery en 2018. Comme vous pourrez le constater en lisant le texte complet ci-dessous, Mr le Maire a tronqué certains passages et surtout celui qui indique qu’en 2018, ce n’était que la programmation des travaux de déploiement et non l’arrivée de la fibre optique dans les foyers. De plus comme l’indique la CCPMF, les travaux pourraient être avortés par le démantèlement de la Communauté de Communes.


Cliquer ici pour lire le texte complet non tronqué.


Fibre optique : une nouvelle fois Mr le Maire se moque de la population de Oissery.



Publié le 16 Janvier 2016.

Séance publique du 15 avril 2016

Conseil départemental - Publié le 15 avril 2016


Retour sur les grandes décisions prises par l’Assemblée départementale lors de la séance publique du 15 avril 2016. 


Le numérique : une priorité pour l’attractivité du territoire

Le Département de Seine-et-Marne poursuit son engagement pour l’aménagement numérique du territoire. En 2016, les élus du Département accordent une subvention d’investissement de 3 M€ au syndicat mixte Seine-et-Marne numérique.

Créé sous l’impulsion du Département, ce syndicat réunit l’État, la Région, la Seine-et-Marne et vingt-neuf intercommunalités déjà adhérentes. Il intervient exclusivement en zones d’initiative publique, en dehors des zones d’investissement des opérateurs privés avec pour objectif final de raccorder à la fibre, c’est-à-dire au très haut débit Internet, près de la moitié des Seine-et-Marnais.

En décembre 2014, le Département de Seine-et-Marne et la Région Ile-de-France ont signé une convention cadre de partenariat avec Seine-et-Marne Numérique.

Le syndicat, en cohérence avec le Schéma départemental territorial d’Aménagement Numérique et la Stratégie de cohérence régionale pour l’aménagement numérique, détermine ses objectifs et son programme d’actions :

En priorité, le déploiement de la fibre optique jusque chez l’habitant (FttH) ;
Dans cette attente, lorsqu’il y a lieu, l’amélioration du débit ADSL existant par la réalisation d’opérations de montée en débit (MED) ;
L’adaptation et la modernisation du réseau radio existant (Wimax) pour résoudre un certain nombre de situations (montée en débit des cas les plus isolés).
Depuis la signature de la convention-cadre, Seine-et-Marne Numérique a signé en janvier 2015 une convention de délégation de service public pour le très haut débit avec la société Seine-et-Marne Très Haut Débit (SMTHD), filiale de COVAGE. Sa mission : construire et exploiter le réseau sem@fibre 77 qui apportera la fibre jusque chez l’abonné. 26 conventions ont déjà été approuvées et signées entre chaque EPCI concerné et Seine-et-Marne Numérique, pour engager le déploiement du réseau sur les dix ans à venir.

LES OPÉRATIONS DE MONTÉE EN DÉBIT

L’objectif de ces opérations menées par le syndicat Seine- et-Marne Numérique est de raccourcir la distance parcourue par le signal ADSL sur les lignes téléphoniques en intercalant une liaison par fibre optique, ce qui permet un meilleur débit Internet.

Fin 2017, 77 opérations de montée en débit concerneront 63 communes et plus de 26 000 foyers, pour un montant global de 13 M€ dont près de 3 M€ à la charge du Département.

L’AVANCÉE NUMÉRIQUE EN CHIFFRES

Déploiement du réseau en fibre optique jusqu’à l’habitant (FttH), dans le cadre du réseau sem@fibre 77 :

50 % des déploiements effectués en 2019,
75 % des déploiements effectués en 2021,
99 % des déploiements effectués en 2026.
350 M€ d’investissement réalisés par les financeurs (État, Région, EPCI et Département pour les financeurs publics, Covage pour le financement privé), dont 25 M€ par le Département.


Pages de Seine-et-marne-magazine-108-oct-nov-2016.pdf

Seine-et-Marnais : tous connectés !



Publié le 28 Septembre  2016.

Montée en débit réussie pour 11 communes dont Saint-Pathus et Marchémoret.

Comme vous pourrez le constater, Oissery ne figure toujours pas dans le projet, c’est sûrement lié au désintéressement total de Mr le Maire pour la commune.



Depuis le début du mois de novembre, les opérations de Montée en Débit sont opérationnelles sur les 11 communes* de la CCPMF qui souffraient des connexions internet les plus lentes.

Réunis le mercredi 23 novembre à Annet-sur-Marne, les partenaires de cette opération ont présenté cette formidable avancée pour 4000 foyers du territoire.

 M. Christian Marchandeau, Vice-président de la CCPMF en charge notamment du numérique et Maire d’Annet-sur-Marne indiquait que « Mes administrés qui bénéficiaient, hier, au mieux de 1 méga de débit disposaient, aujourd’hui, d’un minimum de 10 mégas. Certains m’ont même confié profiter de débit pouvant dépasser les 60 mégas ».

M. Jean-Louis Durand, Président de la CCPMF, notait que « l’investissement pour la communauté de communes était certes conséquent (1 million d’Euros), mais qu’au regard des services que sont en droit d’attendre les populations à l’ère du tout numérique, il était justifié.

M. Jean-Pierre Dardant, Vice-Président de Seine-et-Marne Numérique précisait qu’ «Avec les équipements réalisés sur la CCPMF, le programme mené sur l’ensemble de la Seine-et-Marne venait de franchir la barre des 40 opérations sur les 77 prévues ».

Enfin, Anne Chain-Larché, Sénatrice et Vice-Présidente du Conseil Régional d’Ile de France, insistait sur les opportunités offertes par le déploiement du haut et du très haut débit, notamment, pour développer le télétravail au sein d’un territoire francilien souffrant de longs temps de trajets.

Cette première étape d’une politique ambitieuse constitue, d’ores et déjà, un formidable progrès qui sera amplifié par le déploiement entre 2018 et 2024 de la fibre optique sur l’ensemble des 20 communes.

*Annet-sur-Marne, Charny, Fresnes-sur-Marne, Marchémoret, Montgé-en-Goële, Nantouillet, Précy-sur-Marne, Saint-Mesmes, Saint-Pathus, Villeroy et Vinantes.

 Financement*

CCPMF : 972.000 € (28%)

Etat : 968.000 € (27%)

Région Ile-de-France : 860.000 € (24 %)

Département 77 : 756.000 € (21%)

*Opérations couvrant 11 communes actuelles de la CCPMF et 6 autres rattachées au 95



Publié le 27 Novembre 2016.

Mise à jour le 22 Avril 2017

Interco_Fevrier2017_Fibre_optique.pdf

Interco Magazine Février 2017



Publié le 22 Avril 2017